L’amour de la terre se transmet dans la famille Deplat. Depuis la révolution, on est agriculteur. La famille n’a jamais quitté cette plaine de la Limagne, une terre où elle cultive des céréales (blé, maïs, tournesol).

Ce n’est que dans les années 90 que le père de Dominique, qui tient aujourd’hui cette exploitation décidera de diversifier leur production. L’asperge s’imposera sur ces terres sablonneuses, situées au croisement des trois sources, près de la rivière Allier.

L’amour de la terre se transmet dans la famille Deplat

Dominique n’a pas toujours été agriculteur, il va revenir à ses racines et pour cela il va suivre 2 années d’études. C’est un homme de progrès et d’avenir, il cultive avec des techniques respectueuses de l’environnement et de ses terres. Il utilise du compost et du souffre sublimé (pour lutter contre les nuisibles), tous deux labellisés Agriculture biologique. Il pratique également l’enherbement des rangs de mes cultures d’asperges blanches (comme dans les vignes), pour y créer de la matière organique et des éléments fertilisants.

Il est adhérent de l’association d’aspergiculteurs baptisée Asperge Avenir, qui rassemble des agriculteurs éminemment soucieux du respect de la nature. Cette association offre des échanges permettant de nouvelle approche de culture qui facilite aussi leur quotidien et leur bien-être.

Comme il aime les défis, Dominique s’est lancé avec son fils Adrien, élève en agronome dans de nouvelle culture. On y retrouve évidemment la betterave rouge, un peu de rhubarbe, quelques asperges vertes mais plus surprenant la patate douce, la tomate population plein champ des produits que nous vous proposerons à partir du mois de septembre.

Quant à la Physalis, après des premiers résultats encourageants, il faudra encore un peu de temps avant qu’il puisse proposer ce petit fruit qui est de la même famille que la tomate et l’aubergine.

Votre panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !